0 Comments

En parler

Enfants

Lorsqu’on apprend que l’on est malade, il faut du temps pour l’entendre et pour l’accepter. Et lorsqu’on est parent, la question se pose de ce que l’on dit à ses enfants.

Les enfants sont souvent perturbés par ce qui affecte leurs parents. Il est donc sans doute préférable d’expliquer, même aux plus jeunes, pourquoi votre vie a changé, pourquoi vous êtes fatigués ou souffrez.

Connaissant la raison de ces changements, votre enfant sera moins anxieux et plus compréhensif envers vous.

Une consultation chez un pédopsychiatre peut vous rassurer.

Ami(e) / époux (se) - Parents

Parler de sa maladie peut être difficile. Mais votre famille pourra être un réel soutien : leur expliquer ce que vous ressentez, comment vous vivez les choses peut les aider à mieux comprendre et vous soutenir dans cette épreuve. À l’inverse, vos proches sont aussi affectés par votre maladie et il est important de savoir comment ils la vivent avec vous.

Amis

Parler de sa maladie à ses amis est une décision propre à chacun. Mais une épaule extérieure peut vous aider à soulager des angoisses et des craintes plus difficilement avouables en famille.