Nous avons interrogé le Pr Régis PEFFAULT de LATOUR sur la situation pour la vaccination contre le Covid19 pour nos pathologies HPN et Aplasie Médullaire Idiopathique. Voici sa réponse:

<< Le 22 Janvier 2021,

Je crois qu’il faut en premier lieu recontextualiser le problème : Nous n’avons actuellement pas assez de vaccins c’est une évidence. Il a donc été décidé en plus haut lieu de vacciner en priorité les personnes les plus à risque.

Bien entendu, la question des maladies chroniques a vite été évoquée et le Centre de Référence St. Louis-Paris (via la filière) a dû se prononcer auprès du ministère de la santé pour définir les « ultra prioritaires« . Nous avons perdu de nombreux malades allogreffés du COVID et il était évident que la greffe pour cancer ou maladie non maligne étaient dès lors prioritaires. Ainsi, les patients allogreffés de plus de 3 mois et moins de 3 ans sans GvH active sont identifiés comme prioritaires.

En revanche, nous n’avons pas eu de « surmortalité » ou d’excès d’hospitalisation au sein des patients aplasiques acquis HPN ou non vis à vis de la population générale.

Donc les Aplasies Médullaires Idiopathiques ne sont pas prioritaires.

Les HPN hémolytiques sous traitement sont prioritaires du fait du risque de thromboses.

Mais personne n’est ULTRAPRIORITAIRE à cause du manque de vaccin actuel.

Voilà ce qu’on peut dire. Moderna va livrer 24 millions de dose très bientôt à la France. Cela étant, Pfizer accuse des retards….. Bien sûr nous souhaiterions vacciner tous nos patients, mais voilà le stock actuel ne nous le permet pas.

Soyons patients les choses vont très vite changer, j’en suis sûr. >>

 Pr Régis PEFFAULT de LATOUR

Hôpital Saint-Louis – PARIS – Centre de référence des HPN et AM

Défiler vers le haut